Déjà la fin de semaine

Oui c’est invraisemblable la vitesse à laquelle défilent les semaines. Oui c’est un lieu commun, un poncif, mais c’est ce que je ressens, et je ne suis pas la seule n’est-ce pas ? Nous voilà samedi après-midi, un samedi après-midi doux et tranquille, sans aucune obligation, sans rien à faire… Je vous raconterai demain comment je n’ai rien fait:-) Mes retrouvailles avec Paul, rentré hier de ses deux semaines et demi de vacances.

Nous étions donc à mardi soir, après ma longue journée de télétravail et ma non séance de sport. Mercredi, télétravail à nouveau. Je n’ai pas petit déjeuné, je me suis installée très très tôt derrière mon ordi avec un café, et j’ai laissé filer les heures sans m’en rendre compte. Je n’ai même pas pris mon shaker de protéines dans la matinée. Bon, il y a quand mêmes des jolis côtés au télétravail. Passer la journée avec les minettes, et les observer quand elles sont au taquet, au max de leur énergie… qui consiste à changer de positions.

A midi et demi j’avais faim. Je me suis fait une salade avec mâche, betterave rouge, le reste de riz jasmin de la veille, un oeuf dur et jambon blanc. Pas de fruit en dessert, les glucides étant présents avec le riz.

Je me suis déconnectée à 18 heures et suis allée à l’Usine. Pour y faire la séance muscu haut du corps selon les instructions laissées par Paul. Mais quand je suis arrivée, il en a été autrement. William, le directeur de la salle m’a dit « Voilà deux semaines que tu fais tes séances seules, sans Paul, ce soir je vais m’occuper de toi ». Waouh ! Je me demandais quel genre de séance ça allait donner. Car William, c’est un bodybuilder. Il a des muscles impressionnants. Pas le genre de muscles que je souhaite, je désire des muscles plus en finesse, mais ça m’intéressait grandement de voir ce que donne une séance. Et je n’ai pas été déçue !!!!!!!! William m’a fait faire des exercices que je ne connaissais pas, en m’expliquant pour chacun la notion de « dégressif » et de « tempo ». Je n’en avais jamais entendu parler.

Il m’a dit que cette façon de travailler a pour but d’hypertrophier les muscles. Ouh là heureusement que ce n’était que pour une séance, je ne veux pas avoir des muscle sur-développés. J’ai souffert aïe aïe aïe. Très différent de ce que je fais avec Paul, mes muscles sollicités autrement que ce que je connais. La séance a duré une heure et demi, je n’en pouvais plus. William m’a félicitée, me disant que je ne lâche rien, que c’est agréable de travailler avec moi. Oui, j’écoute ce que disent les coachs, et le fais du mieux que je peux. Il m’a aussi prévenue en riant que je risquais d’avoir des difficultés à marcher les jours suivants.

Je suis rentrée rentrée tard du coup, à 21 heures passées. Chéri avait rôti au four une petite cuisse de dinde, avec oignons, ail, carottes, pommes de terre.

Jeudi, enfin, je suis allée au bureau pour la première fois de la semaine. Nous n’étions pas très nombreux, puisque nous nous répartissons au long de la semaine, mais j’aime toujours mieux cela que le télétravail. Mon Président m’a offert une jolie petite boîte de pralines roses de Lyon:-)

A 18h30 hop je suis allée à l’Usine pour la séance haut du corps que je n’avais pas faite la veille. William m’a demandé si j’avais mal aux jambes. Je lui ai dit un peu, et c’était la vérité, sur le moment. J’ai fait ma séance bras-dos-épaules et suis rentrée à 20h30. Je me suis régalée d’une soupe avec deux oeufs au plat.

Et me suis couchée tôt, mon rhume m’a mise à plat. Vendredi, à nouveau je suis allée au bureau. J’avis prévu d’aller faire une séance de fractionnés avant de retrouver Paul aujourd’hui mais… impossible. Je pouvais à peine marcher. Les courbatures promises par William étaient bien là. Logique, c’est plutôt le surlendemain les courbatures en général. Et mes cuisses étaient comme des blocs de béton, raides au possible. Mes fessiers… ouh là terrible…. Mon bureau est au quatrième étage et vous savez, je ne prends jamais l’ascenseur. La montée fut pénible, mais le pire, ça a été pour descendre !!!!!!!!!! Même m’asseoir me tirait une grimace:-))))))) Je suis donc rentrée à la maison. Pour le dîner Chéri a utilisé le reste de la cuisse de dinde, et le reste du curry vert, du lait de coco, de la civ et du basilic chinois. Et a donc fait des linguine et dinde au curry. Délice !

Je me suis couchée à 23 heures, et levée ce matin à sept heures. Huit heures de sommeil, quel bonheur, c’est rare. J’ai oublié de photographier mes déjeuners au bureau de jeudi et vendredi, désolée.

A demain vous tous, bon samedi soir.

Une réflexion au sujet de « Déjà la fin de semaine »

  1. Votre assiette de linguine dinde au curry avec plein d’herbes fraiches typiques de chéri me donnent sacrément envie. La prochaine fois que je viens, je veux bien y goûter… 😉 ou alors à vos gambas de l’autre jour 😉

    Dis, tu es sûre que tu veux courir avec moi cette année? Au rythme où tu progresses, je vais me trainer derrière toi et ce ne sera pas un plaisir pour toi du tout. D’ailleurs je ne me suis toujours pas remise à courir : on a de la neige partout (c’est ma bonne excuse pour procrastiner :-D)

    Bon dimanche et gros bisous à vous deux

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s