On y est

Bon… il est de rigueur de s’échanger des voeux, les meilleurs des voeux. Alors je ne vais pas déroger aux traditions, et vous souhaite une belle année 2022. Qu’elle nous soit douce et vibrante, à nous tous. Qu’elle soit légère cette année, nous manquons cruellement de légèreté et d’insouciance depuis deux ans et cette pandémie…

Enfin je vous souhaite à tous d’être heureux, tout simplement, chacun à notre façon, avec ceux que nous aimons… A nous de construire une belle année:-) Passionnée, passionnante ! Emplie d’amour, d’amitié, de rires, de projets, de curiosité, de bienveillance, d’ouverture d’esprit, d’apaisement, de sérénité…

Nous nous sommes couchés un peu après minuit Chéri et moi. Je me suis levée à huit heures. J’ai bu deux cafés (pas mangé, pas faim) en regardant les voeux reçus, j’ai envoyé les miens… Le message envoyé par ma nièce m’a fait pleurer d’émotion. Une belle déclaration d’amour. Plus les années passent, plus nous sommes proches elle et moi… Elle me ressemble incroyablement côté caractère et sensibilité. Le message de Paul aussi m’a fait pleurer. Dans un tout autre genre, il m’écrit sur nos séances de sport et nos objectifs. La fierté. La réalisation. La confiance en soi.

Ensuite, je suis allée courir. Oui, c’est la grande nouveauté de ces dernières semaines. Deux ans après avoir été opérée du ménisque (en mars 2020), enfin, ENFIN, depuis un mois, je cours à nouveau. Il faut dire aussi que depuis cette opération je me suis délestée de beaucoup de masse grasse au profit de masse musculaire (j’en parlerai longuement au fil des articles à venir). Ne pas avoir couru pendant deux ans, naturellement ça ne pardonne pas, j’ai perdu… tout, absolument tout. Vitesse, endurance, il ne me restait rien.

Depuis fin juin j’ai beaucoup travaillé le cardio et la muscu, l’équilibre, et il y a un mois, Paul m’a testée sur tapis de course. Aïe aïe aïe… la première fois, j’ai couru 20 minutes à 6km/h (vitesse de marche en réalité), et j’étais au bout du bout. Depuis, chaque semaine, nous faisons une séance muscu jambes, une muscu dos-bras-épaules, une de circuit cardio-abdos-gainage, une de fractionnés et une de course à pieds. On travaille le « full body ». J’aime voir mon corps changer, s’affiner, se tonifier, se durcir… Les changements commencent à peine à se voir un tout petit peu, après six mois à raison de cinq à six séances par semaine. On perd tellement plus vite qu’on ne construit une masse musculaire et un corps ferme et tonique.

Les fractionnés, Paul me les a faits commencer à 10km/h (oui, j’avais vraiment tout perdu, avant je faisais les fractionnés à 16km/h, et la course à 12km/h), et aujourd’hui, en un mois, je fais les fractionnés à 13km/h. Ca revient… Une fois par semaine, je vais courir au stade, passant de 6km/h à 8,6 dimanche dernier. Ce matin, le stade et la salle de sport étant fermés, j’ai couru dans Paris.

Paul m’avait demandé d’être à 7 minutes au kilomètre, pendant 45 minutes. Je me sentais bien, j’ai accéléré au bout de quelques minutes, et ai fait 6 minutes 47 secondes de moyenne au kilomètre, soit 8,85km/h. Je vais travailler sans relâche à retrouver mon niveau de 12km/h. Le premier palier que je souhaite atteindre, c’est 10km/h. Je me suis inscrite à une course de dix kilomètres, le 13 mars, je veux la courir en une heure max. Ma nièce est inscrite avec moi, elle fera meneuse d’allure:-)

Quel bonheur ce matin de courir dans Paris encore endormie. L’ambiance du premier janvier est tout à fait particulière, c’est très agréable. En plus, il faisait un temps idéal pour courir. Ciel bleu, 10 degrés dès neuf heures du matin. Pas un temps d’hiver, mais en tout cas un temps parfait pour être dehors. J’ai donc couru 6,64km en 45 minutes, puis ai trottiné pour récupérer 15 minutes. Je suis précisément le plan de travail de Paul, et en suivant scrupuleusement ses instructions, la progression est visible de semaine en semaine. Je vais beaucoup vous parler sport et alimentation vous le savez n’est-ce-pas ? Vous n’avez pas oublié le sujet principal bu blog ? L’alimentation, ce sera différent des dernières années, car là il ne s’agit pas d’alimentation pour maigrir, mais d’alimentation pour baisser la masse grasse et augmenter la masse maigre (musculaire).

En rentrant, j’ai bu un café avec Chéri qui se levait. Puis douche. Et nous sommes allés déjeuner dans une brasserie près de chez nous, que nous aimons beaucoup. Ce fut très agréable, c’était plein, avec cette atmosphère de lendemain de fête, quand tout le monde est joyeux mais un peu endormi… Chéri a pris un steak tartare avec des frites, et moi un club sandwich poulet avec frites. Puis un café gourmand (avec tiramisu et financier pistache).

Nous sommes rentrés, et j’ai fait une sieste de deux heures. J’ai accumulé les mauvaises nuits depuis Noël, fait deux allers-retours à Reims pendant cette semaine de vacances, fait une séance de sport chaque jour, à sept heures à l’ouverture de la salle de sport (et même deux jeudi et deux hier), bref, en manque de sommeil. Après ma sieste, j’ai lu, et terminé d’emballer les cadeaux pour demain. Car nous allons à Reims, fêter Noël-nouvel an chez mon frère, puisque pour Noël nous étions chez mes beaux-parents.

Donc demain, déjeuner chez mon frère avec ma mère, visite à mon père. Chéri vient avec moi:-) Je retournerai à Reims samedi prochain, seule. Chéri vient une fois sur deux ou trois. Et ce sera la fin des vacances. Reprise du travail lundi, majoritairement en télétravail… Rien à faire, je n’aime vraiment pas le télétravail, j’aime tellement être au bureau, avec l’équipe. Mais bon, c’est ainsi…

Ce soir pour le dîner, Chéri a cuisiné des crevettes à l’ail, échalotes et piment d’espelette. Et fait une purée, avec plein de noix de muscade, comme j’aime tant.

Les quantités, vous voyez à peu près par rapport à la fourchette, mais j’y reviendrai plus en détail. En revanche, je ne pèse pas, je ne compte pas les calories…

Voilà, une journée de premier janvier douce et tranquille. J’espère que ce fut une belle journée pour vous.

2 réflexions au sujet de « On y est »

  1. Ah, enfin, je peux écrire à nouveau..2 fois, ton lien s’est fermé….Je disais donc sur le précédent article que te voir réécrire fait plaisir…On aime bien avoir des nouvelles des blogueurs qu’on lit depuis des années.
    Tout d’abord, tous mes meilleurs voeux à toi et à « chéri »…Que l’année 2022 te procure du plaisir avec le sport…Ca faisait 2 ans que tu n’avais pas couru ? Effectivement, il faut y aller mollo. Qui ménage sa monture ira loin….
    Le télé travail, mon gendre n’aime pas non plus…Il aime bien être avec ses collègues. Pourvu que cette année 2022 voit la fin de cette pandémie…
    Bonne journée avec tes parents….
    A bientôt de te lire à nouveau – et à voir les progrès que tu fais de jour en jour – 10km pour reprendre la course, c’est bien…

    J’aime

  2. Quelle joie de te lire de nouveau 😊
    Merveilluse année à toi aussi, à Chéri et tes proches…Je te souhaite tout ce que tu as partagé et j’adhère totalement : joie, légèreté, confiance, apaisement…
    Gros gros bisous et hâte de lire tes aventures, bravo pour la course et tout le reste. Tu sais combien j’admire ta persévérance, ta force et ta fragilité, car tu es humaine…sacrée nana tu es.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s