Je l’ai payé cher ce repas

Vous le savez, j’ai une maladie de l’oesophage. Ces derniers mois elle s’est accentuée, et il m’arrivait souvent, en début d’année, de vomir la nuit. C’est passé, j’ai vu le gastro. Ma maladie est évolutive, s’aggrave d’année en année. Mais je suis suivie de très près par le gastro, qui met tout en oeuvre pour freiner la progression. Je vous dis ça pour que vous ne vous cassiez pas la tête à me donner des conseils d’alimentation ou de ce qu’il faut manger le soir. Je le sais à peu près bien, c’est d’ailleurs pour ça que les vomissements nocturnes se sont arrêtés.

Bref, voilà plusieurs mois que je n’avais pas vomi. L’arrêt du sucre depuis cinq semaines m’a aussi fait du bien. Et manger beaucoup de légumes, des fibres donc a amélioré mon transit. Mais hier, mon Président m’a invitée à déjeuner. Vite fait, dans un petit (enfin pas « dans », mais à la terrasse) bistrot proche du bureau. J’ai pris le plat du jour, des diots du Jura avec pommes de terre sautées. Et ça ne m’a pas semblé bon, mais pas bon du tout. Les diots (saucisses fumées) étaient gras, mous. Les pommes de terre dégorgeaient d’huile. Je n’ai plus l’habitude. Ca fait plusieurs années que j’ai vraiment réduit l’huile en cuisinant, et Chéri aussi quand c’est lui qui cuisine.

Et depuis cinq semaines je n’avais pas mangé de féculents, et très peu de gras. Et pas de sucre. Et là en dessert, deux boules de glace. De la Ben & Jerry au beurre de cacahouète. Vous connaissez les glaces Ben & Jerry ? Du sucre, de la crème… En plus nous avons mangé vite, alors que moi je suis une mangeuse lente. Je n’ai mangé qu’un diot sur les deux…

Mais tout l’après-midi je me suis sentie lourde, barbouillée. Déjà à la base j’ai trouvé ça moyennement bon, mais là, ce fut comme une overdose de sucre, et de féculents après cinq semaines sans en consommer du tout. Bref, ce fut trop de trop de trop. Je suis rentrée du bureau tard, à presque 20 heures. Et j’ai commis l’erreur de manger au lieu d’attendre d’avoir fini de digérer. J’ai mangé léger, mais sans faim ni envie, ridicule. Et j’ai mangé tard, 21 heures.

Je me suis couchée vers 22h30 pour lire, toujours sans avoir digéré. Je me suis endormie, mais à minuit, réveillée en sursaut par ces signes que je connais si bien… Je sais que la douleur conduit inévitablement aux vomissements. Mais je n’ai vomi qu’à 4h30 du matin. De minuit à 4h30, j’ai attendu que ça sorte, en ayant mal… Je n’ai donc pas dormi. Enfin si, de 23 heures à minuit.

Ce matin j’ai eu du mal à me mettre en route, mais j’avais rendez-vous au bureau avec ma DG à 8 heures. Je vous montre ma tête ? Tête de quelqu’un qui n’a pas dormi, a eu mal à l’oesophage toute la nuit, a eu froid toute la journée malgré les 28 degrés.

Inutile de vous dire que je n’ai pas mangé de la journée, juste bu, je ressentais une soif intense. J’ai alterné eau plate et eau gazeuse.

J’ai quitté le bureau tôt, je ne tenais plus debout. Je suis donc partie à 18 heures. Et vers 19 heures, tranquillement à la maison, je me suis rendue compte que j’avais très faim. Et envie d’une salade. Alors la voilà ma salade, toute simple. Laitue, tomate, radis, concombre, oeuf dur, jambon de poulet.

J’avais envie de thon, mais peur que ce soit plus lourd. à digérer. Une tisane, et voilà.

Quand je vais réintroduire le sucre, je le ferai en douceur, tout doucement… Et surtout je me rends compte qu’entre mon oesophage très abîmé et le fait de vieillir, je digère de moins en moins facilement. Bon, rien de dramatique, il suffit que j’en tienne compte. Je choisirai mieux mes plats au resto maintenant:-) Et surtout je vais éviter les restos entre collègues, à manger vite des trucs qui ne me plaisent pas forcément.

Voilà, sinon rien de particulier. L’AG de demain se présente bien. Les 50 000 votants sont répertoriés et ont reçu leur lien visio individuel pour voter, les répétitions se sont bien passées, y’a plus qu’à. Je vais me coucher tôt ce soir, il faut que j’ai une meilleure tête demain. Je ne sais pas si je vais tenir pour l’épisode de Handmaid’s Tale de ce soir. Nous en sommes à la saison 4, et l’intérêt ne se relâche pas.

J’espère que vous avez passé une bonne journée. Bonne nuit vous tous;-)

4 réflexions au sujet de « Je l’ai payé cher ce repas »

  1. Finalement tu manges comme moi, j’ai laissé tombé le trop de gras de la céto, pour garder le sans glucides… Sauf le beurre demi-sel largement tartiné sur mes tartines de pain céto… Attention, quand on est sans sucre depuis longtemps, on fait une sale réaction quand on en abuse un peu, cela s’est peut être ajouté à ton problème d’oesophage. Moi je fais des dumpings syndrômes comme aux premiers jours de mon bypass. Le corps ne sait plus gérer le sucre et bing, c’est comme une hypoglycémie mais pour la raison inverse !!!!! Fais gaffe. Justement on a bientôt un repas entre collègues (pour la cohésion, je rigole !!) mais je n’irai pas, c’est trop compliqué de manger comme je mange dans une grande assemblée. Pas envie de me faire encore remarquer ! On se sent mieux sans sucre hein ? Moi je revis et loulou aussi. Il a une énergie !!!!! Bonne soirée

    J'aime

    1. Je ne sais pas exactement ce qu’est le céto. Mais je sais que je vais remanger des fruits, du pain acheté à la boulangerie, des pâtes, du riz, des pommes de terre. Je ne veux plus jamais tomber dans un régime. Je veux éviter de prendre du poids pendant que ma thyroïde n’est pas régulée, je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour ne pas redevenir obèse. Mais je ne veux pas me priver d’aliments, je sais trop combien c’est intenable sur le long terme. D’ici quelques semaines, je remangerai de tout. Mais il va falloir réintroduire en douceur. En. revanche pour le sucre, tu as parfaitement raison, je me sens plus lucide, plus vive, le cerveau plus alerte. Je remangerai un ou deux fruits par jour, et non plus trois. Et les sucres industriels, genre biscuits, je n’en consommerai que très très rarement.
      Mon but, c’est enfin trouver l’équilibre en mangeant de tout. Je ne veux plus me prendre la tête à compter, calculer, réfléchir à ce que je peux ou ne peux pas. Le céto me paraît compliqué. Plus ça va, plus j’aime les chose simples, et ne pas passer trop de temps à préparer des repas, réfléchir aux courses.
      Je serai drôlement contente de retourner au resto en tout cas:-) Mais avec Romain, en choisissant ce que j’aime. C’est de ma faute je me suis provoqué ce que tu dis, une espèce de montée de je ne sais pas quoi. Bon, à suivre:-)

      J'aime

      1. Ha non je ne compte rien, une fois que tu connais les aliments interdits ça roule tout seul ! Bonne nuit

        J'aime

      2. Voilà la différence. Toute ma vie je me suis interdit des aliments.
        Dès que ma thyroïde sera régulée je mangerai de tout.
        Je ne veux pkus jamais m’interdire aucun aliment.
        Je l’ai trop fait et ça n’a fait qu’aggraver mes problèmes decpouds et ma relation malsaine à l’alimentation.
        Enfin pour le moment priorité thyroïde et oesophage .
        😍

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s