Merci

Merci de vos messages, ici ou en privé.

J’espère que vous allez bien, et avez passé un Noël tel que vous en aviez envie. De mon côté, je n’avais vraiment pas le coeur à fêter un Noël clôturant une année si triste. Je ne parle pas de la Covid, je ne suis pas là pour parler de ça, il y a déjà tant de pseudos spécialistes sur les réseaux sociaux. Je parle de mon année.

Et puis… fêter Noël alors que mon père est confiné dans son Ehpad… Impossible. Hier soir, juste avec Chéri, soirée ultra calme. Nous avons regardé La vie est belle de Franck Capra, je ne m’en lasse pas je peux le regarder chaque année. Et aujourd’hui, nous sommes allés à Reims, mon frère a beaucoup insisté, se récriant quand je lui ai dit que je ne voulais absolument rien faire le jour de Noël. Il m’a dit que c’était pour être ensemble, que nous ferions un repas comme un jour habituel, mais qu’il ne pouvait envisager ne pas nous voir. Alors nous sommes allés chez lui, nous étions cinq. Chéri et moi, ma mère, ma nièce, mon frère. Et nous avons mangé une raclette. Et juste savouré d’être ensemble. J’ai pleuré, mon grand frère m’a consolée…

Quand arriverai-je à parler de mon père sans pleurer ? Je ne sais pas. Je suis tellement triste. Tellement fatiguée. Chaque semaine, cinq jours de travail, comme tout le monde, et un des deux jours du week-end je vais à Reims, je fais les courses pour ma mère, je vais voir mon père… Il ne reste que peu de temps avec Chéri, et peu de temps de repos. Je dors mal, chaque matin je me réveille entre quatre et cinq heures. J’espère que cela va s’améliorer petit à petit. En tout cas, j’ai travaillé jusqu’à hier soir, mais me voilà en vacances jusqu’au trois janvier:-)

J’irai la semaine prochaine deux fois à Reims. Je vais faire beaucoup de sport, lire, essayer de dormir. Je ferai le bilan de mon année 2020, il y a du positif quand même dans cette année. Oui du positif, de la beauté.

Bon finalement aujourd’hui fut une belle journée, avec ma mère, mon frère ma nièce… Et Chéri évidemment. Pas une journée joyeuse, mais une journée douce, où j’ai senti les liens forts que nous avons tissés durant cette année. Comme je ne voulais pas fêter Noël, j’avais dit à mon frère « pas de cadeaux » mais finalement… si. Tout le monde a été tellement adorable avec moi. Ma nièce m’a offert des petites merveilles de chats en cuir. Mon frère des soins de beauté pile ce dont j’ai besoin, ma mère de si jolies tasses pour des boissons réconfortante et Chéri… et bien Chéri m’a outrageusement gâtée. Je vous montrerai tout ça… Alors…j’ai encore pleuré…

Nous avons acheté à mon père un téléphone portable bien conçu, avec de grosses touches et d’une simplicité absolue. Il n’a qu’à appuyer sur une touche pour nous joindre, mon frère a tout programmé. Je peux ainsi l’appeler chaque jour. Il y a des jours avec et des jours sans, des jours où il ne me reconnaît pas et raccroche, et des jours où nous parlons une ou deux minutes. Et lui nous appelle quand il se sent mal. Ca le rassure énormément. Enfin bon nous essayons mon frère et moi d’entourer mes parents au maximum.

Ma mère se plaît dans son petit appartement. Elle fait deux fois par semaine de la gym pour prévention des chutes et mauvaises postures avec des dames de son immeuble, une fois par semaine de la sophrologie, elle qui a tant fait de sport dans sa vie, elle adore ces trois séances. Mon frère passe deux fois par semaine chez elle, moi une fois. Elle voit mon père 45 minutes tous les deux jours, ce qui est autorisé en ce moment par l’Ehpad. A chaque fois que je vais la voir, je lui apporte une surprise, une douceur, et Chéri prépare un plat que je lui emporte, et dont on surgèle deux ou trois parts. Elle commence à récupérer de l’intense fatigue physique et psychologique. Et surtout, elle se sent en sécurité, et aime beaucoup son cocon, et ça, ça n’a pas de prix.

Voilà, à la base, je venais pour vous remercier de vos si gentils messages.

Du fond du coeur merci. Je reviens pendant mes vacances pour ce bilan 2020, reparler de repas, de sport:-) Passez une douce fin de Noël.